C'est la

RENTREE

 

Les vacances sont déjà finies...c'est déjà la rentrée

go

journée

NelsoN PAILLOU

 

découverte et pratique sportive....

go

Header

Sunday, 29 July 2018 19:14

Entaînez votre Esprit

Written by
Rate this item
(0 votes)

1. Philosophie du Taekwondo
Il est impossible de comprendre la philosophie du Taekwondo sans connaître ses origines et l’histoire de la Corée.
Fondée en 2333 avant Jésus Christ, la Corée était constituée à cette époque de trois royaumes : Silla, Koguryo et Baekche.
En l’an 688 après Jésus- Christ, le royaume de Silla parvint à chasser ses ennemis et à unifier la Corée grâce à des chevaliers appelés HWARANG.
Ces jeunes hommes qui pratiquaient le HWARANG-DO admiraient la nature et s’entraînaient à l’art de la guerre pour la justice et l’amitié.
Ils considéraient que l’esprit et le corps ne faisaient qu’un.
Sous l’influence du confucianisme, le loyalisme envers l’Etat devint une idée directrice et chacun se devait de respecter les points du code de ces chevaliers.

Ces points étaient :
1) Loyauté envers son pays.
2) Obéissance aux parents et aux aînés.
3) Honorer l’amitié.
4) Ne jamais battre en retraite.
5) Lorsque vous devez tuer, choisissez de le faire avec sentiment et honneur
2. Les 11 commandements
De nos jours, le Taekwondo moderne a modifié et transformé ces 5 points du code des chevaliers HWARANG en 11 commandements.
Ces 11 commandements sont :
1) Loyauté envers son pays
2) Respect des parents
3) Fidélité envers les époux
4) Respecter ses frères et ses sœurs
5) Loyauté envers ses amis
6) Respecter ses aînés
7) Respecter les enseignants
8) Ne jamais tuer sans raison
9) Avoir un esprit indomptable
10) Loyauté envers son école
11) Finir ce que l’on a commencé.
Toute personne qui pratique le Taekwondo se doit de suivre et de respecter ces 11 commandements car ils sont les bases de la philosophie du Taekwondo.
3. Les cinq principes du Taekwondo
Dans le monde moderne dans lequel nous vivons, il n’est pas toujours facile de suivre et de respecter ces 11 commandements.
C’est pour cela qu’en plus de ces 11 commandements, l’enseignement du Taekwondo comprend 5 règles de conduite connues sous le nom des 5 principes du Taekwondo.
C’est 5 principes sont :
1) Le respect de soi-même et des autres
2) L’humilité
3) La persévérance
4) Le self-control
5) L’honnêteté.
Ces principes ont pour rôle d’idéaliser le comportement des pratiquants dans le Dojang et dans leur vie de tous les jours.
4. Le « DO »
Le « Do » est un chemin spirituel dont le but est l’atteinte de la parfaite exécution du mouvement du corps par la volonté de l’esprit, permettant ainsi un développement harmonieux physique et spirituel donnant force et beauté du corps par la puissance de l’esprit.
Pour atteindre le « DO », il faut pratiquer le physique, respecter les 11 commandements et les 5 principes du Taekwondo mais il faut en plus former l’esprit en pratiquant la méditation.
5. La méditation
La méditation se pratique avant l’entraînement car comme le corps, l’esprit doit être échauffé.
Il faut fermer son esprit à tout sauf à ce que l’on va faire et imaginer que notre corps est comme une feuille qui repose sur un étang calme de manière à être relaxé totalement.
La méditation se pratique aussi après l’entraînement pour ramener l’esprit à son état initial.
Elle peut se pratiquer à n’importe quel moment de la journée car elle permet de se relaxer mentalement en apportant la sérénité de l’esprit.
La méditation combinée à l’entraînement physique et au respect des 11 commandements et des 5 principes du Taekwondo permet d’avoir un esprit sain dans un corps sain et de vivre en parfaite harmonie avec son corps et son esprit.
6. Conclusion
Comme chacun le sait, le Taekwondo est un art martial coréen permettant une défense efficace uniquement au moyen des armes naturelles du corps humain.
Cependant trop d’instructeurs et d’élèves négligent le « DO » qui est le but principal de cet art martial c’est-à-dire la recherche de la parfaite harmonie du développement du corps et de l’esprit.
Ils basent alors la pratique du Taekwondo sur la compétition et négligent ainsi tout l’aspect spirituel de ce merveilleux art martial.
Le mental nécessaire à la pratique du Taekwondo doit aussi apparaître dans les agissements de la vie normale quotidienne par l’application de la doctrine enseignée au Dojang, notamment le respect de l’autre et de soi-même qui pour moi est le but primordial.
Le taekwondoiste est l’ambassadeur du Taekwondo et de son comportement dépend la réputation du Taekwondo tout entier.
Comme disait mon Grand Maître Lee Beom Jhoo, le Taekwondo est un art martial sérieux qui ne peut être pratiqué que par des gens sérieux.

Read 30 times

 

www.000webhost.com